N° 41: LIEUX ET NOMS DE LIEUX I

 1er Cahier consacré à la de toponymie (microtoponymie)

I) : La forêt

 

II) : Senonches :

l’origine du nom.                               

Ruisseaux et étangs.

 

Introduction générale

                   (pour toute la toponymie dans le canton de Senonches)

Comme on peut facilement l'imaginer j'ai commencé, après les visites sur le terrain et les premières consultations des cartes et plans, par collecter les renseignements sur Lefèvre et Merlet qui restent, malgré des dates de parution déjà anciennes, des références obligatoires pour toute recherche locale: on y trouve les premières listes de noms, des références historiques, de premières explications. Cette collecte des noms de lieux est, de toutes façons, un travail de plus en plus évidemment nécessaire. Notre époque, où tout bouge beaucoup et très vite, en particulier les hommes, où la ville supplante de plus en plus les campagnes, est très oublieuse voire destructrice de la toponymie ancienne. C'est une bonne part de notre mémoire qui s'envole, très vite.

J'ai ensuite beaucoup sollicité les recherches de Bouquery, qui figurent en «usuels» aux Archives Départementales. M. Bouquery a donc travaillé sur l'ensemble du département de l'Eure-et-Loir et en particulier sur le canton de Senonches. Travail énorme, auquel nous ne pouvons que rendre hommage, avec tous nos remerciements. Nous serions amenés à souvent le citer..

Cependant cet ouvrage a les inconvénients de son ampleur et M. Bouquery comprendra sans doute les critiques qui peuvent venir de personnes qui, comme nous, sont à la fois « natives» de Senonches et qui, en plus, travaillent depuis plus de 25 ans dans le cadre du Groupe d'histoire locale.

Quelques erreurs auraient pu être facilement évitées. Retrouver comme explication de « Bois des Dames» (n? 1248) la sempiternelle explication des « Dames accompagnant les sires chassant en la forêt... » est énervant, alors qu'on a si souvent montré que le «Bois aux Dames » (comme mentionné dans plusieurs anciens plans, et comme indiqué pour plusieurs autres bois situés en bordure de la forêt principale, près de Belhomert), était propriété des Dames religieuses de Belhomert.

Même étonnement en trouvant l'explication des «Essaux » (n01272) comme terme dérivé de « saule » ou endroit ravagé, défrichement, fond de terrain impropre au labour !...Tous les Senonchois savent que les «Esseaux » étaient les vannes qui contrôlaient le niveau de l'étang de l'Isle (du vieux Français « essiau », « aissiau »).

« Notre différence» porte sur plusieurs points.

1. Les listes de noms ont été systématiquement reprises, contrôlées à la fois par la lecture des vieux documents, registres paroissiaux, plans et cadastres, par les visites sur le terrain; elles ont ensuite été revues par des personnes ayant une bonne connaissance du milieu local ou par les diverses mairies.

2. Nous nous sommes efforcés de faire des listes complètes (ce qui est loin d'être le cas par ailleurs, pour les noms des ronds forestiers, des rues de Senonches par exemple).

3.Il n'y a, dans « Bouquery », aucun rapprochement entre la microtoponymie et le micro- contexte géographique et historique. Or nous pensons que

ce rapport doit être constamment présent. La microtoponymie et son micro- contexte sont étroitement liés.

Nous pensons par ailleurs que si la présentation des diverses possibilités d'explication des noms de lieux peut être intéressante voire excitante, il faut surtout, en l'état actuel des connaissances. mettre l'accent sur la recherche des plus anciennes mentions de ces noms de lieux, sinon tout le travail d'explication risque d'être assez vain. Ce qui reste à faire est d'ailleurs énorme.

4.Une 4ème différence porte sur la présentation; elle est en partie conséquence de ce qui précède, mais elle découle aussi, tout simplement, du souci de présenter un travail accessible et motivant pour un public le plus large possible.

- Le plan de « Bouquery » est, par delà la distinction par communes, strictement alphabétique. On trouve ainsi n01244 : Le Bas des Prés; n01245 : la Becterie ; n01246 : la Bellesalle (sic). Ce choix strictement alphabétique a ses avantages: c'est le plan classique, habituellement utilisé; il permet de retrouver rapidement le nom recherché. Mais nous pensons, outre le souci exprimé plus haut, mieux satisfaire l'intérêt des habitants locaux, des touristes, des simples curieux, scientifiques .ou non, en mettant davantage l'accent sur une présentation par thèmes (qui a par ailleurs, elle-même, ses inconvénients -dispersion et répétitions- que nous corrigerons en partie par un index alphabétique figurant en fin de chaque Cahier).

- Nous avons systématiquement localisé les noms cités (par cartes et plans)

- Nous avons le plus possible illustré les listes de noms, par cartes, reproductions de cartes postales anciennes et autres.

Plan de présentation des recherches en toponymie pour
l'ensemble
« Senonches et son canton »

1 er Cahier

1). La forêt de Senonches

II). Senonches: origine du nom. Ruisseaux et étangs.

2ème Cahier

III). Senonches : le bourg.

IV). Senonches: les « écarts », L'espace cultivé.

3ème Cahier

V). Tardais

VI). La Ville-aux-Nonains
VII). Digny

VIII). La Framboisière

4ème Cahier

IX). Jaudrais

X). Louvilliers-lès-Perche
XI). Le Mesnil-Thomas
XII). La Puisaye

XIII). La Saucelle.